Dossier prêt immobilier : les types de prêt

Différents types de crédits

Il existe différents types de prêts immobiliers pouvant financer l’acquisition d’un logement. Voici un descriptif de chacun de ces prêts immobiliers :

Prêt à Taux Zéro + :

Entré en vigueur en janvier 2011, le Prêt à Taux Zéro + remplace le PTZ. Il est destiné aux primo-accédants et est accordé sans condition de revenus. Le montant du PTZ+ est fixé en fonction du montant du prêt, du type de logement financé, de l’emplacement géographique et des performances énergétiques du logement.

Prêt 1% logement :

Ce prêt est accessible aux personnes souhaitant acheter un logement principal et travaillant dans une entreprise d’au moins 10 salariés.

Prêt lissé :

Le prêt lissé permet de regrouper plusieurs prêts en cours afin de n’avoir plus qu’un seul remboursement par mois.

Prêt conventionné :

Il ‘agit d’un prêt réglementé qui vise à permettre à tous d’accéder à la propriété quel que soit le niveau de revenus. Le prêt conventionné présente un taux d’intérêt plafonné.

Prêt modulable :

Le prêt modulable permet d’adapter le montant de la mensualité de remboursement en fonction des finances de l’emprunteur. Il offre ainsi une grande souplesse de remboursement.

Prêt épargne logement :

Que cela soit un Plan Épargne Logement (PEL) ou un Compte Épargne Logement (CEL), le prêt épargne logement permet aux emprunteurs de bénéficier d’un taux d’intérêt très avantageux après une période d’épargne. Le montant du prêt épargne logement est fixé en fonction de la somme épargnée.

Prêt immobilier in fine :

Destiné aux investisseurs locatifs, le prêt in fine permet de ne rembourser que les intérêts du prêt pendant toute sa durée. Ce n’est qu’au terme du prêt, que le capital doit être remboursé (en un seul versement). Le prêt in fine offre à son souscripteur des avantages fiscaux : les intérêts remboursés sont déductibles des revenus fonciers.

Prêt location-accession :

Ce prêt permet aux ménages les plus modestes, locataires de logements HLM, de devenir propriétaires du bien dans lequel ils vivent.

Prêt-relais :

Le prêt relais permet à l’emprunteur d’acquérir un nouveau logement avant d’avoir réussi à vendre son logement actuel. Le capital emprunté dans le cadre d’un du prêt relais correspond à la valeur du logement en vente. Il s’agit d’un prêt à court terme d’une durée généralement comprise entre 1 et 2 ans.

Prêt viager hypothécaire :

Il s’adresse le plus souvent aux particuliers âgés qui sont propriétaires de leur logement et voulant utiliser le capital de celui-ci sans le vendre. Souscrit auprès d’une banque, le prêt viager est garanti par une hypothèque sur le logement.

Prêt Paris Logement 0% :

Mis en en place par la ville de Paris, le Prêt Paris Logement 0% est une aide aux particuliers qui souhaitent acquérir un logement à Paris.

Prêt bonifié :

Il existe plusieurs types de prêts bonifiés : le prêt à taux zéro, le prêt 1% logement, le prêt spécial pour fonctionnaires… Un prêt bonifié est accordé selon des critères bien définis.

Assurer son crédit

Afin de vous couvrir contre le décès et l’invalidité, vous devrez souscrire à un contrat d’ assurance emprunteur. Vous êtes libre de choisir l’assureur de votre choix indépendamment de la banque, et ce conformément aux dispositions de la loi Lagarde. Une solution avantageuse est d’utiliser une simulation assurance emprunteur afin de comparer en quelques clics les offres de plusieurs compagnies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *