Décider de peindre son plafond semble être à première vue une entreprise assez simple à exécuter par soi-même. Toutefois certains détails importants doivent être sérieusement pris en compte, c’est ce qui fera toute la différence en matière de la qualité du travail accompli. Afin d’appliquer parfaitement votre peinture au plafond, il vous faudra choisir les bons outils les mieux adaptés afin d’obtenir un résultat impeccable, propre, lisse et uniforme. Même si en général peindre des surfaces étendues nécessite logiquement l’utilisation d’un rouleau pour aller plus vite tout en étant moins contraignant qu’en employant un pinceau. La grande utilité de ce dernier est toutefois à ne pas négliger surtout pour la perfection de la finition de votre travail.

Le pinceau à rechampir

Avant d’entreprendre la peinture de votre plafond au rouleau, vous devrez d’abord commencer votre travail au pinceau. Et après la préparation de la surface à peindre, c’est à dire le nettoyage, le rebouchage et le ponçage des éventuelles imperfections et le séchage, collez un ruban adhésif de marquage afin d’empêcher que la peinture du plafond ne vienne tacher le haut des murs. Ensuite, veillez à avoir parmi votre matériel de peinture les modèles de pinceau à rechampir avec des bouts pointus. Ce type de pinceau à la brosse spécialement ronde vous permet facilement d’exécuter les divers travaux de précision comme peindre les angles ainsi que les coins formés par le plafond et le haut du mur. Cet outil spécial est idéal afin de réduire au maximum les débordements et les maladresses sur le mur retombant. Il est en général conseillé d’opter pour les pinceaux à rechampir de 3 ou 4 cm de diamètre pour peindre un plafond.

Le pinceau plat

Vous aurez également besoin d’un autre pinceau, celui-là sera large et à la brosse en forme de tuile plate. Ce genre de pinceau plat dont les poils sont alignés vous permettra aisément de peindre les parties les moins accessibles comme les pourtours des poutres, … Préférez les modèles de pinceaux plats à indice de dureté élevée, car leur qualité n’en sera que meilleure.

Le rouleau pour peindre son plafond

Lorsque vous aurez fini de peindre les angles et les bords du plafond au pinceau, vous pourrez ensuite passer au plus gros du travail, soit la peinture de la grande surface qui reste du plafond. Cette étape se fera plus vite, car le rouleau couvre plus rapidement de grands plans que le pinceau qui demande plus de précisions. Pour peindre un plafond au rouleau donc, il est en principe conseillé de choisir les modèles de rouleau anti gouttes ou anti éclaboussures. Ensuite, les rouleaux en mousse sont plutôt commodes à utiliser dans ce genre de travail. Dans les magasins spécialisés, vous trouverez plusieurs types de rouleaux uniquement à usage de peinture pour plafond.

Le choix de votre rouleau

La qualité du rouleau que vous choisirez pour peindre votre plafond est importante afin de garantir un excellent résultat esthétique de votre travail. En plus de posséder les qualités anti gouttes et spécial plafond en mousse, optez pour un rouleau à fibres peu serrés et en polyamide. La longueur idéale des fibres sera d’environ de 12 mm. Evitez surtout les rouleaux en polyester de basse qualité qui sont facilement reconnaissables à la brillance de leurs poils. Abstenez-vous également de choisir les rouleaux à bandes horizontales et préférez ceux doux au toucher.