3 idées de métier

Si vous constatez que votre profession actuelle ne vous rend pas heureux ou que celle-ci vous conduit à l’échec, voici trois métiers que vous pouvez exercer librement dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Ce sont également des activités idéales pour ceux qui désirent se lancer dans l’auto-entrepreneuriat.

Graphiste

Le graphisme est un métier créatif et artistique dont l’objectif est de donner une identité visuelle attractive et séduisante à toute forme de création. Il peut s’agir d’un logo, d’un packaging, d’une publicité, d’une édition journalistique, etc. Sa mission est de traduire les idées en image pour renforcer leur sens et transmettre des informations. Nombreuses sont les formations qui mènent à ce métier mais il est possible de se lancer en tant qu’autodidacte.

Pour exprimer son talent, le graphiste a besoin d’un PC doté de RAM et de processeur à la puissance suffisante ainsi qu’une bonne carte graphique. La possession d’un des meilleurs logiciels de traitement d’image fait partie des incontournables pour ne pas perdre de temps et rendre le meilleur rendu.

Masseur bien-être

C’est une activité valorisante dont la mission est d’entretenir le bien-être d’une personne avec des techniques de relaxation qui visent la détente physique et psychologique. Le massothérapeute itinérant travaille lors de rendez-vous pris par ses clients. Il peut apprendre diverses techniques de massages chez les centres de formation agrées par le FFMBE ou Fédération Française des Massages-Bien-être.

Le matériel exigé par le travail de masseur de bien-être itinérant est la table de massage pliante légère. Il faut également avoir les accessoires adaptés à chaque technique de massage comme le futon, le bâton de shiatsu, l’huile de massage ou les appareils chauffe-pierres.

Jardinier

C’est un travail très proche de la nature. Le jardinier entretient les espaces verts et prend soin des plantes décoratives d’une propriété privée ou d’un jardin public. Il rend beau et vivant tout ce qu’il touche. Il peut travailler en indépendant pour exprimer librement ses talents et gérer son emploi du temps. Pour devenir jardinier paysagiste, voici quelques diplômes obtenus lors de formations professionnelles : CAP agricole jardinier paysagiste, Bac Pro aménagement paysagers, BP aménagement paysagers, CAPA productions horticoles, etc. Cependant, pour faire de l’entretien il n’est pas nécessaire de tout cela. Un autodidacte peut s’en sortir et commencer sous le statut d’auto-entrepreneur.

Le jardinier a besoin d’outils de jardinage comme la tondeuse, la débroussailleuse, l’élagueuse, le sécateur ou l’arrosoir. Pour le déplacement, il vaut mieux acquérir les outillages multifonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *