Noce royale : La somptueuse robe de mariée de la princesse Eugénie d’York

robe de mariée à manche longue col en V princesse Eugénie d’York

Six mois après le mariage si médiatisé de Meghan Markle et du prince Harry, nous voilà à nouveau de retour dans la cours royale pour la célébration du mariage de la princesse Eugénie d’York et le roturier Jack Brooksbank. En effet ce vendredi 12 octobre 2018, la princesse Eugénie d’York, petite fille de la reine Elizabeth II et fille cadette du prince Andrew et de Sarah Ferguson s’est unis pour la vie à son compagnon de longue date le roturier Jack Brooksbank. A l’instar de toutes les cérémonies de mariage de la famille royale, celle-ci aussi  été célébrer au sein de la chapelle saint George, avec quelques 800 invités de marque, dont la famille et les amis du jeune couple, ainsi qu’une belle brochette de célébrités.

robe de mariée à manche longue col en V princesse Eugénie d’York

Comme ce fut le cas pour la princesse de Sussex, la presse à pendant des semaine spéculé et pronostiqué sur l’origine de la robe de mariée que portera la princesse Eugénie le jour J. si beaucoup misaient sur le style Erdem Moralioglu, d’autres s’attendaient à ce que la confection de le parue de la princesse soit confié Suzannah ou encore à Jenny Packham. Mais grande était la surprise quand la cour royale a déclaré que la robe d’Eugénie était confectionné par le duo de créateur  Peter Pilotto et Christopher De Vo.

Dans un style à la fois traditionnel complexe et sophistiqué, la robe d’Eugénie d’York était confectionnée  dans un tissu de soie, de coton et de viscoses tissées imprimé des symboles qui tenaient à cœur à la jeune mariée. Le moins qu’on puisse dire est que le résultat était plutôt impressionnant. Dans une coupe princesse, et avec des manches longues, la robe de mariée princesse était dans une silhouette corsetée, dotée d’une jupe plissée qui s’étendait en une traine interminable.

princesse Eugénie d’York affiche les cicatrices en une robe de mariée dos échancré en V

À la demande expresse de la princesse elle-même,  les deux styles ont fait preuve d’imagination et d’ingéniosité pour créer une magnifique encolure V, qui se pliait et dégageait gracieusement ses épaules, pour former au bas du dos un drapé de tissus qui se confondait à la traine de la jupe. La princesse tenait expressément à monter son dos, afin d’afficher les cicatrices qui lui sont restées suite à son opération pour corriger une scoliose à l’âge de 12ans. Elle est d’ailleurs depuis quelques années très impliquée dans la sensibilisation à la scoliose dans le grand Londres.

tiare en platine jalonnée de diamants et ornée de grosses pierres d’émeraude

Grande différence entre le mariage de la princesse Eugénie et tous ceux qui ont précédé au sein de la famille royale, est que la mariée ne portait pas de voile. En revanche l’absence de voile a été bien compensée par la somptueuse tiare en platine jalonnée de diamants et ornée de grosses pierres d’émeraudes qui scintillaient sur ses cheveux brun relevé en chignon. Ce magnifique bijou fabriqué par Boucheron en 1919, lui était prêté pour l’occasion par la reine Elizabeth II elle-même. Pour bien assortie sa parue, il brillait à ses oreilles des boucles en diamant et émeraudes qui était le cadeau de mariage de son désormais époux Jack Brooksbank.

Ses pieds quant à eux étaient ornée d’une paire d’escarpins en satin signé Charlotte Olympia. Comme le veut la tradition royale, son bouquet était composée de plusieurs variétés de fleurs qui ont chacune une signification bien précise.

Mariage de la princesse Eugenie et Jake Brooksbank

Incroyablement élégante, plus belle et plus resplendissante que jamais, la princesse Eugénie d’York à rejoins son fiancé devant l’autel, qui lui a susurré à l’oreille «tu es parfaite» avant que les deux tourtereaux ne se disent oui pour la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *