Quels sont les différents moyens de financer la création d’une entreprise ?

Pour créer une entreprise, il est évident qu’il faut de l’argent, et généralement beaucoup. En effet, dans la plupart des cas, une entreprise venant d’être créé ne rapportera pas directement de l’argent directement après sa création. Ainsi, les entreprises doivent faire appel à des sources de financement internes ou externes. De plus, de nombreux organismes proposent des services dans le but d’aider les fondations d’entreprises.

La première source de financement est d’origine interne. En effet, celle-ci représente les fonds apportés par les créateurs de l’entreprises. D’autres parties peuvent apporter leur soutien financier tels que des proches des fondateurs.  Néanmoins cette source ne s’avère souvent pas assez élevé et les entreprises font appel à d’autres sources de revenu.

Concernant le financement externe, la source la plus répandu est l’emprunt aux banques. Ces emprunts sont relativement semblables aux emprunts classiques attribué aux particuliers. Néanmoins, cette source de revenu peut être limité car vous les taux d’intérêt proposées par les banques peuvent relativement élever.

Une des sources les plus en vogue en ce moment est le crowdfunding. Cette source de financement moderne connait un grand succès. Le crowdfunding est une levée de fond participative. Plus concrètement elle s’effectue sur internet. En effet, sur les différents sites de crowdfunding, il s’suffit de présenter son projet et s’il plait, des internautes peuvent prêter de l’argent afin de financer le projet. Cette méthode a connu un grand succès en raison de la rapidité et la simplicité du procédé. De plus, si le projet en question est vraiment apprécié par la communauté en ligne, les objectifs fiancés peuvent être largement dépassé au profit de l’entreprise. Les princiaples plateformes de crowdfunding en France sont Kickstarter, leetchi, tipeee, etc…

Il existe une alternative au crowdfunding, le crownlanding. La principale différence de ce dernier réside dans le statut du prêteur. En outre dans le crowdfunding, le prêteur se place en tant qu’actionnaire” du projet alors que dans le crowdlanding l’entreprise crée une dette envers le préteur. Ainsi, il est moins risqué d’investir dans un crownlanding.

Les aides de l’état et autres allocations. De nombreuses collectivités ou autres organismes de l’état peuvent vous aider directement dans la création de votre entreprise. Par exemple, pôle emploi ou la plupart des régions peuvent vous offrir des aides.

De plus les banques et les fournisseurs peuvent vous aider en vous autorisant des découverts ou divers avancements. Ce n’est pas le système de financement le plus perrein mais il peut vous donner un coup de main si nécessaire.

En conclusion, fondé une entreprise n’est pas une affaire facile c’est pourquoi il faut savoir bien s’encadrer. Pour cela renseigner vous sur les différents organismes qui peuvent vous offrir des aides bancaires. Vous pouvez aussi consultez les avis des internautes auprès d’organismes spécialisé dans l’investissement ou de forum de finance.