La France protège les mauvais élèves

Connue pour accueillir les réfugiés en situation d’exil, la France a toujours été cette patrie de la liberté que tous les migrants rêvent de rejoindre. Cette politique d’accueils à outrancerévèle ses failles avec notamment la mise en place des accords de coopération entre les voisins européens et dans le monde entier. La faille c’est l’impossibilité connaître qui de ces migrants,de ces étrangers et de ces voisins vont apporter le bien être dans le quotidien des usagers.

Mauvais élèves internationaux

La Grèce fait l’actualité mais l’histoire montre que la France a surtout protégé les mauvais élèves africains. En effet, ce pays a longtemps montré l’exemple en accueillant des individus soupçonnés de crimes de guerre pour certains mais ayant tous été éjectés de leurs postes politiques dans leur pays respectifs à cause de mauvaises gestions ou d’autres méfaits tels que le favoritisme affiché pour les postes clefs ou pour ’administration des pôles de coercition de leurs républiques respectives. En bref, les politiques françaises semblent paradoxalement offrir l’opportunité pour les mauvais de quand même profiter des mêmes avantages. Cette politique anti élitiste ramènera l’égalité chez toute la population, ce qui rendra les diplômes et les certifications obsolètes. On aura plus besoin d’aller à l’école ou de se former pour les métiers, surtout pas pour celui de plombier professionnel

L’exemple françaisfuite de tuyau

La prolifération du phénomène des artisans escrocs touche toutes les grandes villes du monde, le cas français n’est pas unique. Cependant, il est plus important avec notamment avec cette politique de ne pas appréhender les artisans escrocs ou de ne pas avoir prévu assez de moyens pour le faire. Les artisans plombiers de Claye Souilly en viennent à chercher eux-mêmes les moyens de se défendre contre ces artisans professionnels en escroquerie en touts genre et dans tous les domaines. Laisser faire les mauvais élèves ne pourra amener qu’ à une fin des espoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *