Le recours aux conseils d’un fabricant de ressorts de traction reconnu vous sera d’une aide précieuse pour choisir celui qui convient le mieux à l’utilisation que vous souhaitez en faire. Les ressorts de traction sont effet proposés sur le marché. Ils diffèrent essentiellement au niveau des boucles, mais également au niveau du métal utilisé pour leur conception.

Ressort de traction à boucles allemandes ou à boucles anglaises ?

Les boucles sont les moyens de fixation des ressorts qui se trouvent sur les deux extrémités du « boudin ». Le fabricant de ressorts de traction vous proposera un ressort à boucles allemandes ou un ressort à boucles anglaises, en fonction de sa destination. Certains modèles peuvent avoir l’une et l’autre.

Les boucles allemandes sont des boucles ouvertes. La position de ces dernières est généralement de 0° ou de 90°, suivant le mode de fixation prévu. Ces ressorts offrent une excellente tenue à l’endurance. Toutefois, ils ne sont pas recommandés sur les dispositifs instables, trop mobiles ou sujets à des vibrations, car la fixation risque de glisser sur la boucle non fermée et de détacher le ressort.

Les boucles anglaises, quant à elles, sont en forme d’anneaux et se trouvent sur le même plan. Comparé aux ressorts à boucles ouvertes, ceux à boucles fermées offrent plus de sécurité puisque le ressort ne risque pas de se décrocher en cas de mouvements brusques ou répétés ou de frottement. Elles sont toutefois moins résistantes à l’endurance.

Quel métal et quelle finition pour vos ressorts de traction ?

Un fabricant de ressorts de traction professionnel choisira le métal ou l’alliage dans lequel seront formés vos ressorts en fonction de vos besoins. En effet, leur robustesse, leur souplesse et leurs performances dépendent en grande partie du matériau qui les compose. Les plus utilisés sont l’inox, l’inconel, le cuivre, le titane et le laiton. Certains ressorts sont conçus dans des métaux à mémoire de forme.

La finition est également essentielle pour les performances des ressorts de traction. Les métaux peuvent en effet être traités par cataphorèse, par grenaillage, par brunissage, par zingage ou par phosphatation grasse ou sèche. Ils peuvent également être chromés ou peints.