La fausse chevelure, une nouvelle mode ? Si les stars comme Rihanna, ou encore Lady Gaga ont adopté la perruque pour changer de style au gré de leur envies, d’autres choisissent le port d’une chevelure par nécessité et non par coquetterie. Alopécie, pelade ou effets secondaires de la chimiothérapie amènera à une perte de cheveux, temporaire ou permanente. Comment s’y préparer ? Quelles perruques choisir ? Comment aider ? On vous explique.

Se préparer à la chute de cheveux grâce à des shampoings et gestes simples

Quand on sait qu’on va perdre ses cheveux à cause d’une calvitie ou autre, mieux vaut s’y préparer. Les cheveux longs, plus lourds, ont tendance à tomber plus facilement. En adoptant une coupe aux épaules ou une coupe courte, on apprivoise nos cheveux et notre nouveau look qui change. On oublie les procédés agressifs tels que les colorations, lissage ou brushings à outrance, on espace les shampoings pour la pousse des cheveux et surtout, on manipule nos cheveux avec de la douceur. Préférez une brosse en poil de sanglier, plus douce pour les cheveux. Vous pouvez donc ralentir la perte des cheveux et accélérer la pousse en utilisant des shampoings activateurs de la pousse des cheveux.

Comment ralentir la perte capillaire et améliorer la pousse des cheveux grâce à des shampoings et repousse

Et après ? Que faire si on est victime de perte de cheveux ?

Le moment tant redouté arrive…plus de cheveux ! Bien que la perte de cheveux ne soit pas un choix, cela ne signifie pas qu’il ne faut pas continuer à prendre soin de son cuir chevelu. Continuez les shampoings doux comme à votre habitude en n’oubliant pas de frictionner votre crâne pour stimuler la micro-circulation. Puis prenez le temps de l’hydrater pour prévenir toute irritation et éliminer les toxines accumulées dans la journée.

Perdre totalement ses cheveux est une épreuve, quelqu’en soit la cause ou la durée. Un choc émotionnel et psychologique qu’il va pourtant falloir surmonter. Les options ? Accepter son crâne rasé, opter pour le port du bonnet ou du foulard ou alors choisir de porter une fausse chevelure. L’important est de sentir bien peu importe son choix.

Perruque synthétique ou naturelle ?

Les fausses chevelures présentées dans le commerce d’aujourd’hui sont de plus en plus créatives. Des perruques adaptées pour tous les goûts, tous les budgets jusqu’à se confondre parfaitement à de vrais cheveux, pour celles qui ne peuvent pas se passer de leur chevelure.

Les perruques synthétiques : l’exemple pour les cheveux crépus

Perruque femme contre la perte capillaire pour avoir les cheveux crépus Ces chevelures sont fabriqués à partir de fibres synthétiques. Beaucoup de femmes souhaitent avoir des cheveux crépus mais les soins pour accélérer la repousse des cheveux crépus n’est pas si évidentes. Grâce au progrès des techniques de fabrication, les perruques sont d’une qualité proche des perruques de cheveux naturelles. Si vous désirez avoir des cheveux crépus, acheter ce type de perruques pour cheveux crépus sera très intéressante.
Avantage : prix abordable, demande très peu d’entretien
Inconvénient : pas de sèche-cheveux ni de fer (dépend de la qualité de la fibre) , pas de colorations

Les perruques en cheveux naturels

Les cheveux proviennent de dons issus principalement de Chine, d’Inde et du Brésil. Les perruques en cheveux naturels pour cacher totalement la perte des cheveux sont réalisés de telle sorte que vous pouvez les traiter comme vos propres cheveux.
Avantage : possibilité d’effectuer colorations, lissages ou brushings.
Inconvénient : le prix élevé

Les techniques d’assemblage de perruques sont variées, essayant d’apporter un maximum de confort et d’invisibilité, pouvant être confondues avec de vrais cheveux. On distingue 3 techniques :

  • Les perruques monofilaments : ce style de perruque demande de la patience car les cheveux sont implantés un à un sur un bonnet monofilament, imitant le cuir chevelu, ce qui lui apporte un confort absolu et un aspect naturel. Légère à porter.
  • Les Lace Wigs, les perruques indétectables : les cheveux sont aussi implantés un à un mais cette fois-ci sur une base en dentelle, indétectable à l’œil nu. On distingue les Front Lace Wigs qui possèdent une tulle invisible située à l’avant de la perruque, contrairement au Full Lace Wigs qui l’ont sur l’intégralité de la tête. A ce jour, ce sont les perruques au rendu le plus naturel mais aussi au coût le plus élevé.

Le don de cheveux, une aide précieuse

La sécurité sociale rembourse l’achat de prothèse capillaire à hauteur de 125€. Cela peut paraître dérisoire quand on sait que les prix varient de 125 à 2000€ selon les propriétés de la perruque. Des associations, en partenariat avec des coiffeurs et perruquiers, offrent leur aide aux patientes souhaitant obtenir une perruque mais qui n’ont pas forcément les moyens de s’en acheter une. C’est le cas des associations Bien-Être & Solidaire, Coupe d’Eclat, Think Pink, Toujours Belle, Bruxelles Solidhair. Si vous voulez faire un don de cheveux, vous devez avoir des cheveux en santé et donner une longueur minimum de 20 cm. Soit vous vous rendez dans un coiffeur partenaire d’une association, soit vous envoyez directement votre mèche de cheveux à l’association, en précisant s’ils sont naturels, colorés ou décolorés.

Court, mi-long ou long, il existe une multitude de perruques pour une multitude de coiffures, pour permettre aux femmes de préserver leur image. Et pour celles qui ont réussi à s’accepter sans cheveux, une multitude d’accessoires pourront ravir votre crâne pour changer de look comme bon vous semble !