Le moulage par injection est la méthode idéale pour réaliser des pièces en plastique en grande quantité. Cette méthode a le mérite d’être rapide, mais aussi d’être précise pour la production de pièces de qualité, notamment dans le domaine de l’aéronautique, pour les boitiers électroniques ou encore pour les boutons de luxe imprimé de logo. Le processus de moulage par injection utilise une machine appelée presse à injection qui permet de fondre le plastique avant de l’injecter dans une matrice, à savoir le moule.

Le thermoplastique, le principal matériau utilisé

Le thermoplastique est un plastique qui a la particularité de se ramollir sous l’effet de la chaleur et qui redevient dur rapidement lorsqu’il refroidit. Il est donc très maniable pour réaliser tout genre de pièce nécessitant de la précision. Pour le moulage par injection, on utilise des granulés, du thermoplastique de quelques millimètres de diamètre pour pouvoir être introduits dans la machine à injection.

Il faut savoir que le plastique n’est pas le seul matériau pouvant être utilisé. En effet, le moulage par injection concerne également l’aluminium et tout autre alliage léger comme le zinc ou encore le laiton, des matières qui peuvent être fondues à moyenne température.

La presse à injection

Les machines utilisées par l’entreprise de plasturgie Cojema sont des presses à injection. Elles sont appelées ainsi, car le plastique est injecté par pression dans le moule pour épouser la forme de ce dernier. De 5T, elle peut atteindre 9000T, cette valeur permettant de savoir le genre, la quantité et les dimensions de produit pouvant être réalisé. Une presse à injection est constituée de plusieurs compartiments.

En début de chaîne se trouve la trémie d’alimentation, là où sont versés les granulés de plastique. Les granulés tombent ensuite dans un compartiment avec une vis sans fin qui est chauffée. Le plastique va ainsi fondre progressivement, la vis tournante permettant d’obtenir une pâte homogène. En réalité, le plastique sera à l’état liquide, prêt à être injecté dans le moule. Une buse va permettre d’injecter le plastique dans le moule. Cet ensemble est appelé cylindre de plastification. Une machine à injection est catégorisée selon son tonnage.

Le moule

Le moule, comme son nom l’indique, est l’objet creux dans lequel sera injecté le plastique pour lui donner la forme désirée. Généralement, le moule est en aluminium. Sa confection constitue la plus grande étape dans le processus de fabrication des pièces puisque de lui dépend les caractéristiques du produit fini. Le moule répond à plusieurs fonctions, celles de remplissage, de mise en forme et de régulation. En effet, le moule est refroidi progressivement pour que le plastique ne craque pas.

La confection du moule se fait aujourd’hui avec des appareils présentant des technologies de pointe pour ne faire aucune concession sur la qualité du produit commandé. Un simulateur assisté par ordinateur permet de réaliser une projection en 3D avant de passer à l’étape de la confection. Le moule est constitué de deux parties, une partie fixée sur la machine appelée empreinte et une partie amovible permettant de récupérer la pièce finie.