Quand il s’agit de choisir une méthode pour traiter l’eau de piscine, de nombreux facteurs entrent en jeu. Il faut connaître les avantages et inconvénients d’une méthode et si elle répond à vos besoins. Qu’en est-il donc du traitement de piscine au sel ? Est-ce la meilleure technique à choisir ?

Comment fonctionne le traitement de l’eau de piscine au sel ?

Le traitement de l’eau au sel, également appelé électrolyse du sel, est en quelque sorte un procédé naturel. Cette méthode, de plus en plus utilisée, nécessite un sel bien particulier appelé sel de piscine qu’on retrouve chez des vendeurs professionnels comme Médisel. L’électrolyse est donc une technique de traitement qui consiste à transformer le sel en hypochlorite de sodium grâce à un appareil adapté qui est l’électrolyseur. Le rôle de l’appareil est de générer un courant basse tension entre des plaques de titane polarisées afin de stimuler les réactions électrochimiques entre l’eau et le sel et transformer ce dernier en hypochlorite de sodium.

L’histoire ne s’arrête pas puisque l’hypochlorite de sodium se dissout dans l’eau de piscine en acide hypochloreux et en ion hypochlorite. L’acide est plus efficace que l’ion, avec un pouvoir désinfectant 100 fois élevé. Également appelé chlore actif, il se diffuse dans le bassin pour détruire les bactéries, les algues, les virus, etc. L’électrolyseur a aussi pour rôle d’automatiser le processus, de sorte que l’utilisateur n’ait plus rien à faire une fois les installations terminées et le sel bien stocké.

À propos du sel pour piscine

Les sels pour piscine diffèrent des sels ordinaires comme le sel de table. Ce sont des sels de très haute qualité ! Pour commencer, le sel de piscine doit être très raffiné et avoir une très haute pureté chimique de sorte que la teneur en NaCl (chlorure de sodium) soit supérieure à 99,9 % et que la concentration en calcium et en magnésium soit vraiment réduite.

Le sel de piscine se distingue aussi par l’absence des métaux lourds contrairement au sel ordinaire. Les métaux lourds comme le plomb, le fer, le manganèse et le cuivre sont à l’origine des taches sur les revêtements et les équipements du bassin. Ils sont également à l’origine du phénomène de désurfaçage des électrodes qui réduit la durée de vie de ceux-ci et donc l’efficacité du désinfectant.

Un autre élément à vérifier dans le sel pour piscine est l’absence d’additifs qui peuvent altérer son efficacité ou bien tacher le bassin. Dans le sel de table par exemple, on retrouve un agent anti-mottant utilisé pour assurer le bon stockage, mais qui, une fois dissolu dans l’eau, libère des ions d’hexacyanoferrate qui risquent de tacher les revêtements.

Pourquoi choisir l’électrolyse au sel ?

Le traitement de l’eau de piscine au sel présente plusieurs avantages. C’est avant tout une méthode naturelle qui n’implique pas l’utilisation de produits chimiques. Ce qui fait qu’il n’y a pas de chlore libéré dans l’eau, pas de risques d’irritations ou d’allergies.

L’eau de piscine est confortable et ne pique pas aux yeux. Le traitement au sel est aussi économique sur le long terme, puisqu’il faut uniquement acheter du sel quand le stock est terminé. De plus, l’électrolyseur effectue un traitement automatisé incluant l’ajout du sel quand c’est nécessaire. Tant de raisons qui font de l’électrolyse au sel une très bonne méthode pour traiter l’eau de votre piscine.

Ceci dit, il faut savoir que le traitement au sel dérègle considérablement le taux de pH de l’eau. Il vaut donc mieux installer un régulateur de pH. C’est aussi un investissement qu’il faut bien penser, vu les prix élevés des électrolyseurs.