Quelle est l’utilité d’un brouillard comptable pour une entreprise en Belgique ?

Par définition, un brouillard comptable est considéré comme étant un dossier approprié à un brouillon encore non validé. Il doit son existence essentiellement procédé d’intangibilité du bilan d’ouverture des comptes. Cet article vous fera un point sur ce sujet en vous indiquant clairement son utilité et ses modalités de gestion pour les entreprises belges.

Brouillard comptable : définition

En comptabilité d’entreprise, un brouillard comptable indique un dossier contenant provisoirement l’ensemble des écritures comptables saisies par un cabinet d’expertise comptable en Belgique. Tant qu’elles ne seront pas vérifiées par le supérieur hiérarchique, ces écritures comptables demeurent en cours de validation. Dans le cas contraire, toutes les données enregistrées dans le dossier seront reproduites dans un autre document appelé le plus souvent les livres comptables définitifs. Certains experts-comptables appellent cela aussi brouillard de saisie.

Les entreprises à Ixelles ne sont pas obligées de tenir un brouillard comptable. Aucune forme de conditions ne l’encadre. De plus, chaque entité est libre de choisir la présentation de son brouillon malgré le fait qu’il peut contenir les mêmes informations données par un journal comptable.

Intérêt d’avoir un brouillard comptable pour une entreprise à Ixelles

Nombreux avantages peuvent s’offrir à une société tenant un brouillard comptable. Cela permet  essentiellement de vérifier toutes les écritures comptables saisies pendant une période donnée avant que le comptable procède à leur insertion dans le dossier comptable définitif. Aussi, c’est le genre de document permettant à un cabinet d’expertise comptable à Ixelles d’éviter d’éventuelles erreurs lors de l’enregistrement de nombreuses écritures.

En pratique, un brouillard comptable est fortement utilisé par un expert en chiffre pour lui servir d’aide lors de la vérification de toutes les données. Aussi, cela lui parait d’un grand gain de temps notamment lors de la réalisation d’une révision de comptes.

Gestion d’un brouillard comptable

Deux méthodes peuvent être utilisées pour pouvoir gérer un brouillard comptable. Soit cela s’effectue par écrit, soit ce sera par informatique. La première consiste à enregistrer de façon manuscrite toutes les transactions qui ont eu lieu. Le comptable doit en effet agir ainsi au fur et à mesure de la présentation de chaque compte avant de le recopier dans les registres définitifs.

Si le comptable à Ixelles se sert de la technologie informatique pour gérer le brouillard comptable, il doit alors considérer tous les mouvements saisis dans un logiciel dédié. Il est également amené à contrôler ces comptes avant de les valider définitivement par traitement automatique. Pourtant, en le professionnel du chiffre a le droit de modifier ou de supprimer les données erronées.

De nombreux logiciels de comptabilité contiennent la fonction de brouillard comptable sans pouvoir la désigner comme tel. Dans tous les cas, ils caractérisent une fonction de pré-traitement des données comptables de façon éphémère laissant à l’expert-comptable la possibilité de rectifier les informations en cas d’erreur. Mais une fois que les données sont enregistrées et surtout validées, le comptable doit les geler pour obtenir des résultats cohérents concernant le bilan de fin de l’exercice et le bilan d’ouverture de l’exercice comptable ultérieur.