Propulser

Actualité web en direct

Artistes, il est peut-être temps de passer à la tablette graphique !


 

 


 

Il y a juste quelques années, les jeunes artistes souffraient encore à adapter leurs travaux aux plateformes électroniques, d’où leur dépendance aux infographistes. La tentation de ces derniers à percer le monde d’internet est aujourd’hui sidérante, c’est en grande partie grâce à l’accessibilité au matériel qui fut autrefois coûteux. Comme le cas de la Gaomon m10k, l’abordabilité des tablettes graphiques et autres accessoires, a permis aux jeunes dessinateurs et artistes, de franchir de nouveaux horizons dans l’industrie digitale. Cependant, la question se pose est : serait-il le bon moment pour acheter une tablette graphique ? 

Une prise en main qui stimule votre créativité 

En plus d’être l’une des plateformes de dessins irréprochables, les tablettes graphiques sont également des outils utiles pour le photographe numérique.  Si vous voulez transformer vos images numériques en créations artistiques, vous aurez besoin d’outils d’artiste. 

Les programmes de traitement et de sublimation d’image tels que la série de logiciels Photoshop sont encore plus profitables sur tablettes graphiques. Ils peuvent tirer parti de la flexibilité créative offerte par ces dernières. Si vous utilisez actuellement une souris pour graver, améliorer et ajouter des effets spéciaux, il existe essentiellement trois raisons qui vous invitent à changer de logistique : tout d’abord, un stylet est plus naturel et plus confortable à tenir. Ensuite, travailler avec une tablette graphique pourrait, pour certaines personnes, réduire la douleur causée par le syndrome du canal carpien. Elle vous permettra de travailler plus longtemps. Finalement, les tablettes graphiques permettent un contrôle plus précis du mouvement du curseur, et donc un meilleur traitement avec plus détails. 

Choisissez la “bonne” tablette graphique 

La qualité des tablettes graphiques est définie à l’unanimité par leur résolution, leur précision et leur linéarité. La résolution mesure le nombre de points par pouce qu’une tablette peut admettre, ainsi que la précision de la distinction qu’elle peut faire entre les points adjacents. La précision mesure à son tour la fidélité de la tablette en reproduisant la distance réelle mesurée par rapport à ce qui se passe à l’écran, et donc de reproduire le mouvement exact du dessinateur. La linéarité, quant à elle, vous quantifie la variabilité entre les deux premiers paramètres susmentionnés.

La tablette contient également un mécanisme de détection de l’emplacement du stylet sur la surface. Une des autres variables à ne pas manquer est la taille de la tablette. Cette spécification fait référence à la zone active ou utilisable sur laquelle vous pouvez dessiner, et non à la taille physique de l’unité.

Gardez votre souris à portée de main!

Non seulement il est beaucoup plus facile d’appliquer les traits de stylo et de pinceau avec un programme sur une tablette graphique, mais les résultats s’avèrent également nettement plus naturels que ce que vous pourriez accomplir avec une souris. Plus important encore, vous aurez plus de contrôle sur le processus créatif que de courir avec une souris autour d’un tapis restreint. 

Cependant, n’ayez point tendance à croire qu’une tablette graphique fera tout le temps un parfait substitut de souris. Vous pouvez installer un logiciel qui permet au stylet de proposer un moyen simple et intuitif d’émuler les clics de souris, pour vous rendre la vie encore plus simple.