Propulser

Actualité web en direct

Comment revaloriser les palettes de bois ?


La France fabrique plus de 50 millions de palettes par an, ce qui équivaut à environ 5 000 m3 de bois qui disparaissent chaque jour. Leur recyclage s’impose pour préserver le patrimoine forestier national et pour lutter contre le réchauffement climatique. Voici le guide de la réutilisation de palettes.

Nos solutions de réutilisation de palette

La réutilisation des palette de bois est une obligation légale régie par le décret n° 94-609 du 13 juillet 1994 portant application de la loi no 75-633 15 juillet 1975 relative à l’élimination des déchets et à la récupération des matériaux et relatif, notamment, aux déchets d’emballage dont les détenteurs ne sont pas les ménages.


Les grands fournisseurs de ces emballages ne font pas que vendre, ils récupèrent les outils usagés pour réparation ou recyclage. Vous pouvez donc trouver ce qu’il faut auprès de SPR pour fabriquer des meubles, grâce à la vente de palette d’occasion à Tours (37). Les équipements sont résistants et non traités chimiquement.

Tours (37) est la préfecture du département d’Indre-et-Loire qui compte 135 000 habitants. Cette commune est réputée grâce à ses spécialités culinaires comme les rillettes et les fromages AOC Sainte-Maure-de-Touraine.

Pourquoi réutiliser les déchets ?

La réutilisation des palettes est une démarche écologique dans la mesure où le matériau déjà utilisé remplace un arbre qu’on évite ainsi de couper. D’ailleurs, la législation française oblige les détenteurs d’emballages en bois à les valoriser ou à les céder à des entreprises capables de les réparer ou de les transformer en matériaux utilisables dans d’autres secteurs d’activité.

Autrement dit, toute personne qui brûle sa palette ou qui la dépose dans une décharge d’ordures commet une infraction passible de sanctions lourdes. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’économie circulaire et de la lutte contre le dérèglement climatique. Elle est à la fois écologique et économique.

Aujourd’hui, plusieurs centaines de palettes en bois sont reconditionnées ou revalorisées par jour. Dans la pratique, elles sont réparées et reconduites dans le circuit de la manutention, du stockage, du transport et de l’exportation de marchandises. Celles qui ne peuvent pas être réparées sont réutilisées dans les aménagements d’intérieur, la décoration ou encore le chauffage.

Les palettes en bois permettent entre autres de fabriquer des meubles adaptés à toutes les pièces de la maison, notamment des lits, des étagères murales, des chaises, des tables basses, des porte-chaussures, des porte-bouteilles pour ne citer que ceux-là. On peut s’en servir aussi pour fabriquer des granulées à alimenter les poêles, des coupeaux de paillis ou des buchettes d’allumettes.

Pour optimiser la réutilisation des palettes, des normes de sécurité ont été imposées aux fabricants. Il est désormais interdit d’utiliser des substances toxiques pour conserver le bois. De plus, les gouvernements successifs incitent les acteurs de la production, du stockage et du transport de marchandises à utiliser les emballages réutilisables.

Les palettes réutilisables

La plupart des palettes présentes sur le marché européen sont réutilisables, qu’il s’agisse des modèles en carton, en bois, en métal ou en plastique. Ce sont des accessoires solides et pratiques qui facilitent le transport et la manutention des produits. Seulement certains modèles dits « palettes légères » sont à usage unique.

La consignation de palette

La consignation de palette est une solution de choix pour stocker ou pour transporter des marchandises lorsqu’on n’a pas les moyens nécessaires pour s’en procurer. Cette pratique s’est beaucoup développée en Europe depuis 2012.